Details zum Autor

Jean Brune

Beschreibung

Jean Brune est né le 12 mars 1912 à Aïn-Bessem. Miné par la perte de son Algérie pour laquelle il s’était tant battu et avait tant espéré un destin fraternel, Jean Brune est décédé à Nouméa, le 23 septembre 1973, à peine 5 semaines avant la fondation du Cercle algérianiste, le 1er novembre 1973.
En 1983, son biographe Francine Dessaigne a tenté de "fixer cet être divers, artiste au crayon léger, maître des mots porteurs d’idées fortes, homme riche de cœur" dans Jean Brune, Français d'Algérie, ouvrage réédité en 1998 et augmenté de ses croquis de guerre pris sur le vif quand, dans un char de la Première Division blindée, il avait débarqué sur les côtes de Provence, le 15 août 1944, avec tous les autres Français d’Algérie qui, d’un seul élan, venaient "participer aux pompes bouleversantes de la bataille de la Libération".
À partir de 1945, Jean Brune travaillait comme journaliste pour plusieurs journaux dont La Dépêche quotidienne. Ses deux romans Cette haine qui ressemble à l'amour (1961) et La Révolte (1965) tout comme son pamphlet Interdit aux chiens et aux Français (1967) comptent parmi les classiques de la littérature pied-noir.